WordPress – « Thème-enfant »

Problématique

Vous avez chargé un thème WordPress. Mais des détails de présentation vous chiffonnent et vous voudriez changer le CSS. Par exemple, je préfère de loin les textes justifiés aux paragraphes en vrac que vous proposent la plupart de ces sauvages d’anglo-saxons (je plaisante, j’adore la Grande-Bretagne).

D’autre part, vous avez déjà vu que dans les mises à jours, on vous propose parfois celles du thème que vous utilisez. Drame cornélien : si je le mets à jour, je vais écraser mes modifications, sinon, je perds peut-être des fonctionnalités intéressantes.

Solution

Eh bien oui ! Dans ce cas, on peut avoir le beurre et l’argent du beurre : il suffit de créer un thème-enfant. Il suffit, me direz-vous, mais ce sera encore une galère. Non, il suffit, je le répète de procéder selon les étapes que je vais vous décrire.

Aujourd’hui, j’ai installé un site avec le thème « Skirmish » dont je veux faire un thème-enfant (je n’ai pas dit que je voulais faire un enfant à une certaine Skirmish que je ne connais pas). Je prendrai donc ce thème pour exemple.

Etape 1

Dans le répertoire wp-content/themes, créer le répertoire skirmsih-child

Etape 2

Créer dans ce nouveau répertoire, un fichier style.css (ça c’est habituel, normal et indispensable) avec le contenu suivant

/*
Theme Name:     Skirmish Child
Theme URI:      http://www.monsite.com/
Description:    Thème enfant pour le thème Skirmish
Author:         Adhemar Patamob
Author URI:     http://www.patamob.com/
Template:       skirmish                             
Version:        0.1.0
*/

@import url(« ../skirmish/style.css »);

Plusieurs points sont à retenir

  • il est judicieux dans le Theme Name et la Description de préciser le nom du thème-parent. Est-ce indispensable ? Je n’en sais rien (merci de le préciser si vous le savez) mais c’est conseillé, c’est plus prudent et ça marche
  • il est obligatoire dans le Template d’indiquer le nom du répertoire qui contient le thème-parent : attention, il s’agit du nom du répertoire et non pas le nom du thème parent.
  • dans les autres lignes vous faites ce que vous voulez sauf …
  • ne pas mettre un blanc avant les « : »,. Il faut laisser les « : » collés à leur label (Author URI, Template, etc …) sinon WordPress risque de bugger
  • enfin la ligne @import indique qu’on importe toutes les spécifications CSS du thème-parent (ici skirmish), elle doit donc précéder toute autre spécification CSS qui prend en compte vos modifications

Etape 3

Pour finir le tout, vous allez dans le tableau de bord WordPress, dans Apparence puis Thèmes où vous voyez apparaître votre thème-enfant (en général sans le snapshot d’exemple parce que vous avez oublié de le faire).

ET LE TOUR EST JOUÉ ! ALORS ON DIT MERCI QUI ?

Pour en savoir plus, quelques livres sur WordPress 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *