Top 20 Livres Hebdo du 31 octobre au 6 novembre 2016

terre-promise-lucky-luke-7-achde-julLes évolutions du classement

Comme on pouvait le prévoir son Prix Goncourt propulse Chanson douce de Leila Slimani en 4ème place du Top 20 où il ne figurait pas la semaine dernière même s’il figurait au classement des romans.

L’évolution du classement s’explique principalement par l’arrivée de 3 BD :

et de 2 mangas :

Une forte présence des BD et des mangas

Au Top 20 figuraient déjà 2 BD et un manga (français !) donc avec 5 BD et 3 mangas, les livres « graphiques » représentent 40% du Top 20 des ventes. Certains esprits ronchons pourraient y voir le signe d’un déclin de la lecture. Ce serait caricatural.

La BD est d’une rare diversité et il faut saluer l’inventivité des scénarios et la qualité des dessins. Certaines sont plus proches d’un art que certains romans que les critiques portent aux nues de la littérature et qui disparaissent non dans la poussière des siècles mais dans celle des semaines tant leurs qualités sont évanescentes.

Le manga est plus difficile à appréhender. Les thématiques sont également très variées. C’est à leur graphisme qu’il faut s’habituer.

Digression sur les séries

La multiplication des BD et mangas me fait penser à ce qu’on observe au niveau des séries. Leurs réalisateurs parviennent à produire des dizaines d’heures au scénario brillant, aux acteurs impeccables et à la réalisation irréprochable en un an de tournage.

Pendant ce temps, des réalisateurs de cinéma mettent des années pour sortir un film aussi prétentieux que les commentaires de la presse spécialisée accompagné d’une promotion où les acteurs extatiques s’envoient des pelletées d’éloges aussi sincères qu’un ralliement de Sarkozy à Juppé (ou l’inverse) le soir du 27 novembre.

J’avais, par exemple, été exaspéré par les commentaires éblouis de Full Metal Jacket avant même le premier tour de manivelle. Un film de Kubrick ne pouvait être qu’un chef d’oeuvre. J’ai vu tous les Kubrick, sauf étrangement Shining, et Kubrick a commis quelques indiscutables chef-d’oeuvre. Mais Full Metal Jacket n’arrivait à la cheville ni de Voyage au bout de l’enfer, ni d’Apocalypse Now, ni de Platoon, films dont il tentait d’être la synthèse et le couronnement, tentative aussi vaine qu’une synthèse de des pensées du Dalaï-Lama et d’Abou Bakr el Baghdadi (le calife de Daesh pour ceux qui ne lisent pas la presse et qui ont perdu leur sonotone). Aparté, un peu long, certes, un peu injuste, peut-être, mais qui défoule.

En restant dans la comparaison avec les séries, je mettrais les mangas au niveau des sitcoms, en noir et blanc qui plus est. Que les amateurs de mangas me pardonnent, je ne critique pas leurs goûts, j’avoue simplement ne pas accrocher avec leur graphisme même si je suis plutôt fan de l’esthétique japonaise.

Voir aussi le :

1 Harry Potter et l’enfant maudit
J.K. Rowling
2 Lucky Luke Volume 7. La terre promise
Achdé, Jul
 nouveau 
3 La fille du train
Paula Hawkins
-1
4 Chanson douce
Leila Slimani
 nouveau 
5 Un Président ne devrait pas dire ça …
Fabrice Lhomme, Gérard Davet
-2
6 Les Légendaires. World Without 19. Artémus le Légendaire
Patrick Sobral
-2
7 Naruto 72
Masashi Kishimoto
 nouveau 
8 Guide des égarés
Jean d’Ormesson
-3
9 Deux frères. Ki & Hi. Volume 1
Kevin Tran, Fanny Antigny
-3
10 Opération Napoléon
Arnaldur Indridason
-1
11 La cabane. Lou ! Volume 7
Julien Neel
-4
12 Les Tuniques bleues Volume 60. Carte blanche pour un bleu
Raoul Cauvin, Willy Lambil
 nouveau 
13 XIII Mystery Volume 10. Calvin Wax
Fred Duval, Corentin Rouge
 nouveau 
14 Fairy Tail Volume 54
Hiro Mashima
 nouveau 
15 L’Arabe du futur 3. 1985-1987
Riad Sattouf
-7
16 Mirage
Douglas Kennedy
17 Et tu trouveras le trésor qui dort en toi
Laurent Gounelle
-7
18 13 à table ! 2017. Restos du Cœur  nouveau 
19 Sur les chemins noirs
Sylvain Tesson
-8
20 Demain les chats
Bernard Werber
-6

Liste publiée par Livres Hebdo

← Semaine précédente Semaine suivante →

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *