Pourquoi ce « blog-note » informatique ?

Vous trouvez facilement dans les docs en ligne ou sur Google vous ? Moi pas ?

Comme tous ceux qui programment, j’ai parfois des difficultés.

Alors je cherche dans les manuels online.

  • PHP ? Splendide : on cherche, on trouve et ça marche
  • MySQL ? Pas mal : on cherche, on trouve et ça marche si on comprend ce qu’ils racontent
  • MSDN ? Dur : on cherche, on ne trouve pas toujours et quand on trouve, rien ne dit que ça marche.
  • Les forums ? Quand on a passé la couche des fautes d’orthographes, on trouve des réponses manifestement pas essayées que le geek moyen a entendu après sa 5e bière voire son 3e pétard donc auxquelles il a pas pigé un broc. Enervant.

Alors voilà pourquoi ce « blog-note » informatique

Donc ce blog, un forum de plus ?

Non, ce que j’ai essayé ça marche … Ou alors j’aurais mal expliqué et dans ce cas prévenez-moi.

Alors comme je suis d’un naturel jovial et généreux, je vous fais partager mes solutions. A charge de revanche … Et puis comme je suis prudent, c’est un moyen de ne pas oublier 6 mois après comment j’avais réussi à me dépanner.

Petit détail, je programme en VB.NET (même si je connais le C, ce roi des langages, mais VB.NET a une meilleure interopérabilité avec Microsoft Office), en PHP, je me mets à Java (donc n’attendez pas trop de tuyaux là-dessus pour le moment). Je fais du HTML et du WordPress pour mes sites. Et à une époque d’égarement, j’ai utilisé SQL Server en local mais j’ai cru que mon PC était retourné dans les années 80. Et je suis passé à MySQL (en attendant PostgreSQL dont un ami me vante les charmes torrides à chaque rencontre).

En outre, j’ai une assez longue expérience. J’ai connu MSDOS 1.25 les p’tits gars ! Il n’y avait pas de répertoires, juste 16 disques virtuels de A à P, ce qui ne nous rajeunit pas.

Enfin malgré les apparences, je n’ai jamais été salarié comme informaticien mais je me suis toujours fabriqué des outils informatiques pour mon utilisation personnelle ou professionnelle. Donc, attendez-vous à du pratico-pratique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *