Walter Benjamin

L'histoire à l'oeuvre

Auteur(s) : ,

Éditeur :

Paru le : 01/01/2013

 

Walter Benjamin
9.90 €

Benjamin analyse ce qu'il appelle le fascisme comme un double phénomène : la transformation de l'art en une industrie culturelle, sous l'impulsion de la technique, et la mise en place corrélative de la propagande comme esthétisation de la politique. Ainsi, l'art prend-il place au coeur de l'histoire contemporaine. Mais il faut aussi constater, après Marx, que les oeuvres d'art ont un caractère intemporel : il est possible de se retrouver d'un coup dans le monde d'Homère en lisant l'Iliade. Par sa faiblesse, bien davantage que par sa force, l'art révèle un désir immémorial de l'humanité.
Ainsi, alors que la modernité est l'époque du choc, de l'invivable ou de la désarticulation par la poussée des moyens de production, l'art peut ne céder ni au traumatisme ni à la fuite dans l'idée d'un "présent cohérent", mais fait éclater toutes les idéologies du présent en direction de l'archaïque et de l'avenir qui excèdent toute "époque" possible, sur le modèle de l'interprétation des rêves que Freud analysait quelques décennies plus tôt.

Sujets :


DONNÉES TECHNIQUES


Pages87
ReliureBroché
ISBN9782240034007