Théodore Monod au Tassili

Auteur(s) : ,

Éditeur :

Paru le : 01/11/2010

 

Théodore Monod au Tassili
17.10 €

Dès 1933, Théodore Monod insistait sur l'intérêt d'un voyage scientifique au Tassili des Ajjer dans le sud algérien qu'il tenait pour " une des régions les plus tourmentées et chaotiques qui soient ['] recelant de ravissantes pièces d'eau dans des coins de végétations luxuriantes ". Le Tassili exerçait sur lui une attraction particulière qu'il n'avait pas encore satisfaite. Au soir de sa vie, 65 ans plus tard, l'occasion lui est offerte de réaliser son voeu. En mars1998, invité par le Parc national du Tassili et par l'association " Les Amis du Tassili ", Théodore Monod effectue un grand circuit, à la croisée de ses intérêts multiples, organisé en hommage à sa personnalité hors du commun, grâce à l'assistance de la société Sonatrach. A la recherche de la célèbre Monodiella, ce cheminement s'inscrit dans sa quête insatiable de chercheur, toujours aiguillonné par quelque nouvelle énigme saharienne. Pendant près de deux semaines, entouré d'une équipe attentive, il parcourt des lieux où gueltas, flore, gravures rupestres, réactivent sa curiosité. Les étapes sont connues : Alger, Djanet, le plateau du Tassili et ses gueltas vers le nord et vers le sud, Alidemma et l'erg Admer. Ce qui donne l'occasion de parcourir cette région et de découvrir ses oasis et ses richesses naturelles. Anne-Catherine Benchelah et Marie Maka invitent le lecteur à participer à l'un des derniers voyages du grand saharien que fut Théodore Monod. Au fil du récit sont rappelés quelques évènements notoires de la vie du savant en lien avec l'Algérie, et d'autre part, sa position vis-à-vis de la recherche, lui qui a été qualifié de " dernier des naturalistes ".

Sujets : ,


DONNÉES TECHNIQUES


Pages122
ISBN9782361220112