La société ouverte et ses nouveaux ennemis

Auteur(s) :

Paru le : 16/10/2008

 

La société ouverte et ses nouveaux ennemis
21.30 €

Toutes les démocraties égalitaires, détribalisées et sécularisées d'Occident sont confrontées aux mêmes défis du communautarisme et de la réislamisation d'une partie de l'immigration - accrus par un continuel afflux de " clandestins " : le problème de l'intégration se pose donc moins en termes franco-français de " République " que plus globalement de " société ouverte ". Dans la perspective de Kart Popper (La Société ouverte et ses ennemis) et en usant de la liberté d'esprit et de parole chère à Jean-François Revel, il s'agit ici, à partir des faits, de montrer que cette situation critique résulte d'abord de la forfaiture morale et parfois juridique de politiques qui n'ont pas voulu faire respecter le droit commun démocratique. Mais, surtout et en amont, de l'emprise d'une idéologie prétendument " antiraciste ", " sans-frontiériste " et acquise au relativisme multiculturel qui a perverti les valeurs de tolérance et d'ouverture : en elle se retrouvent les véritables et paradoxaux nouveaux ennemis de la société ouverte. Faisant grand cas de l'émergence d'une résistance intellectuelle de tradition anti-totalitaire (aux antipodes de l'extrême droite) à cette bien-pensance et du combat émancipateur des " musulman(e)s libres ", cette réflexion pointe le pathos masochiste qui fait oeuvrer les sociétés ouvertes contre elles-mêmes. Sans oublier d'explorer les conditions d'une ouverture raisonnée à l'altérité.

Sujets : , ,


DONNÉES TECHNIQUES


Pages253
ReliureBroché
Format16 x 23.8 x 2.2 cm
Poids422 g
ISBN9782251443508