La science au XXIe siècle et ses conséquences philosophiques

Auteur(s) :

Éditeur :

Paru le : 26/03/2014

 

La science au XXIe siècle et ses conséquences philosophiques
21.90 €

La science expérimentale naît au XVIIe siècle dans une toute petite partie du monde : Kepler, Copernic, Bacon, Newton, Galilée, Descartes... Elle bouleversera l'humanité. Descartes théorise les procédures mentales qui doivent accompagner la nouvelle façon de penser : rationalité, logique déductive, simplification par le triomphe des idées claires et distinctes... Dans le cadre d'un monde dominé par la physique classique, cette façon de raisonner était suffisante. Elle a même fait merveille et a permis à l'Europe de conquérir le monde. Nous vivons encore de nos jours sur la base de cette façon de penser. Oui, mais elle est fausse. Le XXe siècle démentira toutes nos anciennes convictions : Einstein et la théorie de la relativité, Max Planck et la théorie des quanta, le principe d'incertitude d'Eisenberg, le rôle des particules élémentaires dans la constitution de la matière... sans oublier les progrès de la génétique. Tout cela nous fait pénétrer dans un monde qui n'est pas seulement incompréhensible. Il est tout simplement inconcevable. Et pourtant il est efficace ! C'est ainsi qu'il est à l'origine d'un progrès technique sans précédent qui a bouleversé notre vie quotidienne. De sorte que nous sommes tous un peu schizophrènes. Nous appliquons dans la vie courante la physique classique alors que nous savons que seule la physique moderne rend compte de la réalité. Ces fabuleuses découvertes scientifiques nécessitent de revoir notre façon de penser et d'effectuer les traductions philosophiques qui s'imposent (car la philosophie n'a jamais été autre chose qu'une interprétation largement intuitive et plus ou moins éclairée de la vision scientifique du moment). Une mutation passionnante est nécessaire, comment y participer ?

Sujets :


DONNÉES TECHNIQUES


Pages280
ReliureBroché
ISBN9782915685602