La prière, conquête de la parole

1

Auteur(s) :

Éditeur :

Paru le : 09/03/2011

 

La prière, conquête de la parole
12.35 €

Quel sens peut revêtir la prière dans un monde d'opulence et de bien-être matériel comme l'homme n'en a jamais connu ? En effet, quels sont les problèmes brûlants de l'homme occidental en ce début de XXIe siècle ? Comment lutter contre l'obésité dès le plus jeune âge comment assurer un confort de vie aux millions de centenaires qui apparaîtront sous vingt ans dans notre pays comment réduire le déficit d'une sécurité sociale qui n'en finit pas d'assurer notre bonne santé comment préserver son pré carré national face aux mouvements de populations dans un monde totalement ouvert'
Immergé dans ces besoins de luxe encore inimaginables voici à peine un siècle, comment l'homme moderne peut-il appréhender un mode d'expression, la prière, hérité - dans sa forme autant que dans son fond - de temps immémoriaux durant lesquels la vie humaine était faite de faim, de maladie, de mort précoce, d'intempéries, de violences, de migrations forcées et d'instabilité structurelle ? Pour le juif, cette vie n'a jamais cessé d'être aussi une vie de persécution, à des degrés variables selon les époques et les territoires sur lesquels il était balloté.
C'est une approche particulièrement originale de la prière et de son devenir que nous propose l'auteur. Il montre de quelle manière, d'un principe originel d'acte cultuel parmi d'autres, la prière va progressivement devenir le vecteur porteur du judaïsme, son sanctuaire virtuel, mobile, mais bien réel.
Au-delà de cette mutation émerge une tout autre identité de la prière, juive ou universelle. On découvre que la problématique de la prière est celle d'une parole à retrouver, à reconstruire en chaque époque, pour réparer et dépasser les vicissitudes de l'époque précédente. L'homme a reçu de son Créateur le don de la parole avec laquelle il a été créé. Elle est, en lui, le fil qui le relie aux origines de la Création. Elle est outil de création. Il lui appartient donc de retrouver la puissance créatrice de cette parole et de recréer le monde, son monde, tant de fois détruit, défait, désordonné. C'est là l'ultime enjeu de la prière, celui de la conquête de la parole créatrice.

Sujets : , ,


L'AUTEUR


Expert en économie et en banque internationales, en éthique et déontologie, ancien Secrétaire Général du Consistoire Israélite de Paris et d'Ile de France, Hervé Landau est avant tout un talmudiste et un enseignant. Treize ans d'études dans de prestigieuses écoles talmudiques en Suisse (Montreux) et en Israël (Jérusalem et Bné Brak) - parmi lesquelles la célèbre école de Slabodka - et auprès d'illustres maîtres juifs parmi les plus déterminants de l'époque - dont le Rav Adin Steinsaltz, traducteur contemporain du Talmud - lui ont permis de forger sa propre démarche d'enseignement et d'écriture sur le Talmud, la pensée et la tradition juives. Hervé Landau dirige la collection " Lectures du judaïsme "

SOMMAIRE Avant-propos Introduction Chapitre premier. ? La " prière à naître ", un rapport de proximité • La prière, outil du culte : dialogue de la conscience et expiation • La prière au coeur d'un monde pluridimensionnel • L'homme, médiateur entre Dieu et l'homme : de la proximité à Dieu, à la proximité à l'autre • Individuation archétypique de la prière : la prière de 'Hanna • Lorsque Dieu se mêle de prière ou : la promesse de l'aube • Fondements précoces de la prière institutionnelle : conscience et remerciements Chapitre II. ? La " prière institution ", parer au délitement de la souveraineté • La Grande Assemblée • Préparation à l'exil • La colonne vertébrale • L'absence d'auteurs individuels : naissance d'une nouvelle forme d'autorité • Ébauches de synagogues et bouleversements socio-cultuels • Un collectif en mutation • Désincarnation de la prière, première émergence de l'individu Chapitre III. ? La " prière rempart ", un cadre salvateur • Transformation de la vie juive • D'une religion nationale à une religion nourrie de mots • Du tangible à l'abstrait : concurrence entre prière et étude • La synagogue : un nouveau lieu par excellence • Permutation entre la prophétie et la sagesse • La prière, des mots aux actes Chapitre IV. ? La " prière conquérante ", cristal des identités • Naissance des rites • Consolider le monde de la prière • Les prières complémentaires • Les compositeurs • Les grandes ruptures de rites • Rigueur du rite, protection des identités Chapitre V. ? La " prière liberté ", une spiritualité entre émotion et intellect • L'expérience émotionnelle et spirituelle de la prière • Des larmes en guise de prière • Liberté de l'émotion, rigueur de l'intellect ou : l'émancipation de la prière face à l'étude • L'avènement de la révolution 'hassidique : la danse des lettres, l'autosuffisance de la mélodie • Les voies du Seigneur sont pénétrables Chapitre VI. ? La " prière chaos ", révolte, renaissance et anarchie • Renaissance de la langue hébraïque • Des écoles de pensée à la prière politique • La " décolonisation " du monde religieux • Brassage contemporain des rites • Le village mondial de la prière • Autonomie des lettres, des mots et du sens • Désappropriation, réappropriation du monde des mots • Un remède à l'anarchie des valeurs ? L'outil des restructurations récurrentes Conclusion Bibliographie


DONNÉES TECHNIQUES


Pages184
Format17.4 x 11.4 x 1.2 cm
Poids159 g
ISBN9782130588573