Philosophie politique

Auteur(s) :

Éditeur :

Paru le : 24/09/2008

 

Philosophie politique
15.50 €

Ce manuel présente les grands penseurs politiques de la fin du XIXe siècle à nos jours : en exposant leurs principaux apports à la compréhension du phénomène étatique, il explique leur contribution à la formation et à la transformation des doctrines politiques majeures de l'histoire contemporaine, républicaine, libérale, socialiste, néolibérale, communiste... Il fournit ainsi une mise au point synthétique sur les grands paradigmes autour desquels ces doctrines se sont rejointes ou affrontées : l'État de droit, l'État-nation, l'État-Parti, l'État total, l'État minimal, l'État social. Il lie également l'évolution de la philosophie politique contemporaine à l'histoire des sociétés et des savoirs : il apporte par là des instruments pour interroger les rapports entre l'évolution des concepts et des problèmes philosophiques, les mutations effectives des institutions sociales et étatiques, et les transformations des autres formes de savoir des collectivités humaines et de leurs pratiques (histoire, économie, sociologie, géopolitique). Il permet ainsi de mettre en perspective des notions centrales de la réflexion politique comme celles d'identité nationale, de domination, de révolution, de bureaucratie ou de planification. Enfin, ce manuel propose des entrées dans des débats de la pensée politique extrême-contemporaine, dont les interrogations philosophiques et les innovations conceptuelles peinent parfois encore à pénétrer dans l'enseignement non moins que dans le débat public, par exemple concernant la question européenne, le statut et les fonctions des frontières, le fait et les problèmes des minorités. Introduction générale I. Les raisons de l'État A/ Le fondement de l'État : souveraineté et ordre juridique a/ Révolution, démocratie, fondement de l'Etat de Droit b/ Les réactions contre-révolutionnaires c/ Les réactions libérales B/ La fondation de l'État : peuple et nation a/ L'État-nation : entre refondation politique et création d'une tradition révolutionnaire b/ L'État dans l'histoire, l'histoire dans l'État : le cercle national c/ Expansion du paradigme national et crises de l'État-nation C/ La raison de l'État : politique et société a/ L'État rationnel b/ De la critique politique à la critique du politique c/ Rationalisation de la domination, rationalités politiques II. Savoirs et pratiques des États A/ Entre économie et politique : le paradigme de l'État libéral a/ De la science camérale à l'économie politique : État de bien-être ou État libéral b/ Économie politique et politique libérale c/ Les réactions socialistes d/ Le déplacement de Marx B/ Sciences du social et État social a/ Sociologie ou philosophie : de la physique sociale à la science politique b/ Durkheim, sociologue politique : une théorie sociale-libérale de l'État c/ Figures de l'État social : services publics, droit social, république solidariste C/ Bureaucratie et planification a/ La bureaucratisation du pouvoir : sociologie politique de l'âge industriel et État-machine b/ Bureaucratie politique et planification économique : les critiques néolibérales et l'État minimal c/ Bureaucratie et révolution politique III. L'État aux extrêmes A/ L'État total a/ L'État-parti et les masses b/ Politique, guerre et économie dans l'État total c/ Totalitarisme, démocratie, société B/ Expériences de la révolution et ordres du discours révolutionnaire a/ État et révolution dans le marxisme-léninisme b/ L'État-parti dans la révolution c/ Devenirs de la révolution, crises dans la pensée révolutionnaire C/ Aux bords de l'État : créations politiques et invention démocratique a/ Pratiques et inventions démocratiques b/ L'espace public et les lieux non-étatiques de la politisation c/ Nouvelles frontières du politique : le cas de l'Europe.

Sujets : , , , ,


DONNÉES TECHNIQUES


Pages256
ReliureBroché
Format15 x 21.6 x 1.6 cm
Poids399 g
ISBN9782130567868