L'OAS

La peur et la violence

Auteur(s) :

Éditeur :

Paru le : 01/02/2012

 

L'OAS
19.90 €

Septembre 1959 : de Gaulle affirme le droit de l'Algérie à l'autodétermination. A Alger, la colère des partisans de l'Algérie française se manifeste, en janvier 1960, par la Semaine des Barricades.

A partir de ce moment, des activistes Pieds noirs vont multiplier les violences jusqu'à attaquer les forces de l'ordre. Quelques mois plus tard, la peur, la haine, la rancoeur devant la progression du pays vers l'indépendance amènent les ultras à créer l'OAS dans le but de renverser la situation, par tous les moyens, y compris par l'assassinat de De Gaulle.

La spécificité du temps de l'OAS tient à sa situation dans la phase terminale d'une guerre de décolonisation très dure dont il constitue l'épisode le plus violent.

A partir de sources aussi variées que possible, l'auteur s'efforce de retrouver le sens et les modalités du combat dans lequel des civils et des militaires s'engagèrent, afin de défendre l'Algérie française contre un gouvernement accusé d'abandon. Elle interroge également les convictions des militants qui se mobilisèrent contre le retour du danger fasciste.

Entre ces deux pôles, elle met en évidence une zone d'indécision propre à favoriser la mise en oeuvre de liens inattendus dont l'Organisation secrète se prévaut, quoique l'opinion métropolitaine ait finalement tranché contre elle et pour de Gaulle.

Si respectueux qu'il soit de la progression chronologique, ce livre se veut donc moins une histoire que la restitution du climat des quelques mois pendant lesquels les deux rives de la Méditerranée s'embrasèrent, ambition favorisée par l'ouverture progressive des archives.

Aucun des acteurs ne retrouvera pleinement le souvenir qu'il garde de la période ; c'est la rançon d'une démarche qui associe des imaginaires et des pratiques restées inconciliables après plus de cinquante ans, sans avoir rien perdu de leur charge émotionnelle.

Sujets : ,


L'AUTEUR


Anne-Marie Duranton-Crabol, agrégée d'Histoire, est une historienne des idées politiques française. Elle est spécialiste de l'extrême droite. Elle est l'auteur de L'Europe de l'extrême droite (Complexe) et de Visages de la Nouvelle Droite. Le GRECE et son histoire (Presses de la FNSP).


DONNÉES TECHNIQUES


Pages192
ISBN9782874951749