Nietzsche et la biologie

Auteur(s) :

Éditeur :

Paru le : 01/03/2001

 

Nietzsche et la biologie
12.50 €

Nietzsche part du corps et de la physiologie pour gagner " la représentation exacte de notre unité subjective ". Doit-on en conclure que le corps nietzschéen n'est qu'un nouvel avatar de la subjectivité moderne ? Ce livre restitue le contexte biologique de la corporéisation du sujet conduite par Nietzsche et s'emploie à montrer, au contraire, qu'elle ouvre devant lui une toute nouvelle époque : le sujet, devenu corps vivant, se constitue dorénavant dans l'épreuve, toujours blessante, d'une altérité qui lui résiste. C'est à partir de là, seulement, qu'on peut tenter de comprendre le programme nietzschéen de sélection et s'interroger sur ses rapports, réels ou supposés, avec le biologisme et l'eugénisme. Quelle doit être la politique du vivant devant ses propres blessures ? Doit-il les réparer par d'énergiques mesures thérapeutiques ou les laisser à elles-mêmes, au risque qu'elles s'infectent ? S'interroger, aujourd'hui, sur le sort de la souffrance, de la maladie et de la mort dans les manipulations du vivant par le vivant humain, c'est retrouver, en ce sens, une question que Nietzsche a été le premier à poser.

Sujets : , , , , ,


DONNÉES TECHNIQUES


Pages128
ReliurePoche
Format11.4 x 17.4 x 0.8 cm
Poids59 g
ISBN9782130507420