Métamorphose de la finitude

Essai philosophique sur la naissance et la résurrection

Auteur(s) :

Éditeur :

Paru le : 16/09/2004

 

Métamorphose de la finitude
27.00 €

Cet ouvrage part d'un constat : nul n'est au mondes'il naît au monde. Le dogme de la résurrection descorps restera en ce sens un mot vide tant qu'on nele rapportera pas philosophiquement à un mode del'expérience : la naissance. Nicodème, déjà, en avaitinterrogé le sens : " Comment un homme peut-il une seconde fois entrer dans le ventre de sa mère et naître ? " (Jn 3, 4. ) Confrontée à la philosophiecontemporaine (Husserl, Heidegger, Sartre, Merleau-Ponty, Deleuze... ), une phénoménologie de la naissance corporelle (d'" en bas ") fera donc office de paradigme à une théologie de la renaissance spirituelle et charnelle (d'" en haut "). Car la " Résurrection change tout " en christianisme - monde et temps bien sûr (finitude), mais aussi notre propre corps transformé dans la figure du Christ transfiguré. Puissions-nous alors en recevoir la forme pour en être " in-formé ", puisque de la manière dont aujourd'hui je vis mon corps (naissance, sexualité, mort) dépend la façon dont demain je ressusciterai charnellement en Dieu. De " l'analytique christique de l'angoisse, de la souffrance et de la mort " (Le Passeur de Gethsémani), ce livre passe, comme en un second volet pouvant être lu indépendamment du premier, à " l'analytique de la résurrection comme mode d'être de la (re)naissance " (Métamorphose de la finitude). Ce dont le Fils pâtit, il en opère ici le passage vers son Père qui, dans la force de l'Esprit, en accomplit pour nous la métamorphose.

Sujets : , ,


DONNÉES TECHNIQUES


Pages248
ReliureBroché
Format13.4 x 20.8 x 1.8 cm
Poids381 g
ISBN9782204075749