Le Juif de savoir

Auteur(s) :

Éditeur :

Paru le : 05/10/2006

 

Le Juif de savoir
14.15 €

"Entre le nom juif et le savoir, on a longtemps supposé que se nouait une relation privilégiée. Sous sa forme moderne, cette croyance est apparue au XIXe siècle, dans le monde de la langue allemande; elle a duré jusqu'à la moitié du XXe siècle. Durant cette période naît la figure du Juif de savoir, qui suscita l'admiration, puis la haine, jusqu'à se fracasser sur le réel de l'extermination. De Cassirer à Léo Strauss, de Hannah Arendt à Scholem, la figure du Juif de savoir fascine et repousse encore de nos jours. Quelque chose de grave s'y joue quant au nom juif; quelque chose de grave s'y joue aussi quant au savoir. Pour le Juif de savoir en effet, ce n'est pas n'importe quel savoir qui le requiert, mais bien le savoir moderne, tel que Michel Foucault l'a disposé. Au croisement de Hannah Arendt et de Foucault, l'examen du Juif de savoir amène à rouvrir quelques chemins oubliés dans les espaces de la culture européenne. Destins individuels, tragédies des langues, fin du savoir moderne, vacillations du nom juif, le parcours traverse de sombres régions. On y suivra la grandeur et la disparition du Juif de savoir. On finira par s'interroger : qu'est-il advenu grâce à lui ? Qu'a-t-on perdu avec lui ? Qu'adviendra-t-il après lui ? La réponse ne se fait pas attendre. Ce qui est advenu par le Juif de savoir, ce qui advient et adviendra sans lui, c'est, encore et toujours, la rencontre, inlassablement recommencée et inlassablement ratée, du nom juif et de l'Europe. " J. -C. M. Jean-Claude Milner, ancien président du Collège international de philosophie, a notamment publié Les Penchants criminels de l'Europe démocratique (Verdier, 2003) et La Politique des choses (Navarin, 2005).

Sujets : , , , ,


DONNÉES TECHNIQUES


Pages221
ReliureBroché
Format13 x 20.4 x 1.8 cm
Poids240 g
ISBN9782246711513