L'ivrogne et la marchande de fleurs

Autopsie d'un meurtre de masse 1937-1938

Auteur(s) :

Éditeur :

Paru le : 17/02/2011

 

L'ivrogne et la marchande de fleurs
9.02 €

Eté 1937 : les grandes purges de l'armée et des dirigeants politiques initiées par Staline battent leur plein en Union soviétique. Mais ces exécutions bien connues masquent en fait un événement bien plus considérable, que Staline a programmé dans le plus grand secret. Le 30 juillet 1937 s'ouvre une vague de terreur sans précédent qui fait 750 000 victimes en moins d'un an : ex-koulaks, nobles, prêtres, asociaux, étrangers, jusqu'aux " enfants de moins d'1 an socialement dangereux "' sont fusillés comme " ennemis du peuple ". Bientôt, la machine s'emballe et les exécuteurs zélés partent à la chasse aux victimes pour augmenter leurs chiffres. Nul n'y échappe, pas plus un simple ivrogne accusé d'avoir cassé une bouteille qu'une marchande de fleurs condamnée pour haute trahison. Tout en analysant les causes de cet incroyable meurtre de masse, véritable crime administratif, Werth brosse les portraits dramatiques des acteurs de la persécution et de leurs victimes anonymes. Et met au jour les rouages d'une répression de masse conçue avec l'implacable rigueur d'une entreprise d'ingénierie sociale.

Sujets : ,


L'AUTEUR


Directeur de recherches au CNRS, Nicolas Werth a publié de nombreux ouvrages sur l'URSS qui ont tous fait date, comme l'Histoire de l'Union soviétique (PUT, 2008, 6e éd.) et plus récemment, La Terreur et le Désarroi. Staline et son système (2007).


DONNÉES TECHNIQUES


Pages335
Format17.2 x 11 x 1.6 cm
Poids200 g
ISBN9782757818640