Histoire de la modernité

Comment l'humanité pense son avenir

Auteur(s) :

Éditeur :

Paru le : 31/10/2013

 

Histoire de la modernité
18.00 €

La modernité n'est ni un concept sociologique, ni un concept politique, ni à proprement parler un concept historique. C'est un mode de civilisation caractéristique, qui s'oppose au mode de la tradition, c'est-à-dire à toutes les autres cultures antérieures ou traditionnelles : face à la diversité géographique et symbolique de celles-ci, la modernité s'impose comme une, homogène, irradiant mondialement à partir de l'Occident. La question de la modernité ouvre des perspectives lourdes de sens. Outre qu'elle déborde largement la Querelle des Anciens et des Modernes, elle nous renvoie à la question de la vie politique, mais surtout à la mise en cause de l'esprit historique, qui voit un aujourd'hui toujours moins radieux que demain. La modernité ne correspond pas à une forme future du monde, mais à l'inscription du futur dans le présent. A moins que, justement, la modernité ne se nourrisse des formes les plus anciennes du monde. La modernité est millénaire : monde juif, christianisme, catholicisme, Réforme, Révolution industrielle, la modernité combat par tous les moyens le passé. Jusqu'au XXe siècle où la modernité est à son tour contestée par un nihilisme qui prend le nom de "post-modernisme". En mêlant inextricablement mythe et réalité, la modernité se spécifie dans tous les domaines : Etat moderne, technique moderne, musique et peinture modernes, moeurs et idées modernes, comme une sorte de catégorie générale et d'impératif culturel, jusque dans la figure caricaturale du modernisme. Dans une de ces lumineuses synthèses dont il a le secret, Jacques Attali dessine la grande histoire de la modernité, qui est une histoire des hommes et de comment ils se rêvent. Une utopie modeste qui nous permet de penser au-delà de notre plaisir immédiat.

Sujets : , , ,


DONNÉES TECHNIQUES


Pages216
ReliureBroché
Format13.6 x 21.4 x 2 cm
Poids259 g
ISBN9782221116890