La grâce des juges

L'institution judiciaire et le sacré en Occident

Auteur(s) :

Éditeur :

Paru le : 19/03/2014

 

La grâce des juges
25.00 €

Comment comprendre le halo de sacralité qui entoure aujourd'hui encore la pratique de la justice ? Comment s'explique le fossé qui sépare la conception de la fonction de juger en Occident et dans d'autres cultures, comme celle de la Chine ? Quelle est l'origine de l'écart qui s'est creusé entre les justices de common law et celles de l'Europe continentale, jusque dans la construction de la vérité judiciaire ?
À ces questions, ce livre cherche des réponses dans l'histoire des articulations entre justices humaines et justice divine au sein même de la pratique des procès. En Occident, elles sont passées par deux phases. La première fut d'instrumentalisation. La christianisation des ordalies permettait de solliciter directement de Dieu le jugement des causes. La seconde fut d'imitation. À partir du Moyen Âge central, les hommes allaient assumer seuls la charge du jugement. Mais jamais ils ne perdirent de vue l'exigence de perfection que leur imposait la référence à l'idéal d'une justice absolue.
L'ouvrage entreprend de dénouer les fils de cette histoire, en même temps qu'il l'éclaire du dehors en l'inscrivant dans une ample anthropologie comparative des rituels judiciaires.

Sujets : , , , , ,


DONNÉES TECHNIQUES


Pages515
ReliureBroché
Format15 x 22 cm
Poids662 g
ISBN9782130630586