Garden of love

Auteur(s) :

Éditeur :

Paru le : 08/10/2015

 

Garden of love
7.70 €

Il est des jardins vers lesquels, inexorablement, nos pas nous ramènent et dont les allées s'entrecroisent comme autant de possibles destins.

À chaque carrefour se dressent des ombres terrifiantes : est-ce l'amour de ce côté ? Est-ce la folie qui nous guette ? Alexandre Astrid, flic sombre terré dans ses souvenirs, voit sa vie basculer lorsqu'il reçoit un manuscrit anonyme dévoilant des secrets qu'il croyait être le seul à connaître. Qui le force à décrocher les ombres pendues aux branches de son passé ? Qui s'est permis de lui tendre ce piège ?

Autant de questions qui le poussent en de terrifiants jardins où les roses et les ronces, inextricablement, s'entremêlent et dont le gardien a la beauté du diable...

Sujets :


EXTRAIT


«Quatre hommes. Lorsque ils arrivèrent au pied de l'immeuble, il était minuit passé. Nuit d'été. Une chaleur lourde et collante. Le plus jeune avait trente-six ans, il se nommait Thierry Carmona mais tout le monde l'appelait Titi. C'était lui le guide. Il leva les yeux vers une fenêtre du troisième et dernier étage. Une lueur dorée striait les persiennes. Il sonna à l'interphone.

De là-haut elle débloqua la porte sans demander qui c'était. Elle l'attendait. Il n'avait pas donné d'heure. Il avait juste dit qu'il passerait, ce soir, avec un ou deux potes à lui. Trois, en réalité. Ça ne changeait pas grand-chose. Non, elle ne les connaissait pas. Non. Ils venaient de Corse, ils étaient là pour quelques jours, en vacances, il les hébergeait. De très bons amis. Aucun problème.

Elle ouvrit en grand la porte d'entrée de l'appartement et retourna derrière le comptoir du minibar. Elle était occupée à vider des glaçons dans un bol. Elle les entendit monter. Le bruit de leurs pas dans l'escalier, leurs voix qui résonnent, la sienne reconnaissable entre toutes, une voix haut perchée qui détonnait au premier abord. La voix de Titi le canari. Mais on s'y faisait très vite. On se fait à tout.
C'était un de ces vieux immeubles étroits du centre-ville, récemment réhabilités. Il n'y avait pas d'ascenseur. Elle se foutait de ce que les voisins pouvaient penser. Elle avait mis en sourdine un vieux CD de Shade. Le bout de ses doigts était gelé à force de tripoter la glace.

Ils firent halte sur le palier. Titi Carmona toqua contre le panneau ouvert. «C'est nous», dit-il.


DONNÉES TECHNIQUES


Pages352
Format2.4 x 17.2 x 10.7 cm
Poids181 g
ISBN9782070466351