Egypte, les martyrs de la révolution

Auteur(s) : , ,

Éditeur :

Paru le : 24/01/2014

 

Egypte, les martyrs de la révolution
28.00 €

Un hommage aux victimes de la révolution égyptienne pour comprendre les bouleversements actuels.

À travers ses photographies, Denis Dailleux rend hommage aux martyrs, ces hommes et ces femmes - souvent jeunes - qui ont perdu la vie lors de la révolution égyptienne du 28 janvier 2011, victimes des violences policières et des milices pro-Moubarak. Mahmoud Farag et Abdellah Taïa retracent la vie des défunts et la nature de leur engagement à partir des témoignages de leurs proches.

"Je crois en cela. Je veux croire que la vie des Arabes et leur rapport à eux-mêmes ont été modifiés. Ils ont la parole. Ils ont les rues. Ils ont les moyens d'exprimer et de revendiquer leurs droits. Leurs rêves. Leur désir de justice et de dignité. Leur volonté de devenir des citoyens libres, des individus protégés par les lois. Loin de la soumission. Dans le mouvement. Le débat. Autour de la liberté. La sienne. Celle des autres. Le monde arabe est en ce moment un grand laboratoire pour toutes ces idées. " (Abdellah Taïa)

Postface Amnesty International

Exposition "Les Martyrs de la révolution", galerie Fait & Cause (Paris), du 9 janvier au 1er mars 2014.

Sujets : , , , , , , , ,


L'AUTEUR


Écrivain marocain de langue française, Abdellah Taïa est né en 1973 à Rabat (Maroc) et vit à Paris. Il est notamment l'auteur de cinq romans, traduits dans plusieurs langues, parus aux éditions du Seuil : L'Armée du salut (2006); Une mélancolie arabe (2008); Lettres à un jeune Marocain (2009); Le Jour du roi (2010), pour lequel il a reçu le Prix de Flore; Infidèles (2012). Il signe le texte introductif de cet ouvrage et assure la traduction de l'arabe des portraits des martyrs rédigés par Mahmoud Farag.

Mahmoud Farag, artiste et vidéaste égyptien, a travaillé avec Denis Dailleux sur ce projet en réalisant au Caire les entretiens avec les familles des victimes. Malheureusement, il est décédé brutalement en Égypte lors de l'été 2012.

Né en 1958 à Angers, Denis Dailleux vit au Caire depuis une quinzaine d'années, une ville qui inspire inlassablement son travail photographique. Artiste représenté par l'agence VU' et la galerie Camera Obscura, il a reçu de nombreux prix nationaux et internationaux (World Press Photo, prix Hasselblad... ). Il est l'auteur remarqué de plusieurs livres sur l'Égypte : Habibi Cair. Le Caire mon amour (Filigranes, 1997), Le Caire (Le Chêne, 2001), Fils de rois. Portraits d'Égypte (Gallimard, 2008), Impressions d'Égypte (La Martinière, 2011). Portraitiste confirmé, il travaille la plupart du temps au format 6 x 6, en couleurs ou en noir et blanc. Son oeuvre est exposée dans des institutions et des galeries de photographie, et bénéficie de nombreuses parutions dans la presse : Libération, Télérama, Le Monde...


DONNÉES TECHNIQUES


Pages103
ReliureRelié
Format25 x 27 cm
Poids762 g
ISBN9782367440453