Clemenceau, le Tigre et l'Asie

Éditeur :

Paru le : 27/03/2014

 

42.00 €

Clemenceau
Le tigre et l'Asie
Dans la mémoire collective, Georges Clemenceau est la figure tutélaire du « Père la Victoire ». Sa gloire, après l'armistice du 11 novembre 1918, est immense. Chacun connaît l'homme d'État, « tombeur de ministères », son cheminement politique, son caractère redoutable ; et l'homme lettré, écrivain, journaliste, ami de Monet vieillissant, militant pour l'installation des Nymphéas à l'Orangerie des Tuileries. On connaît moins la délicatesse de l'amateur d'art, la curiosité affûtée du quêteur de sens et d'histoire.
Clemenceau intime nourrit une véritable passion pour l'Asie, ses arts, ses civilisations, ses religions, au point d'y accomplir un long voyage au soir de sa vie et d'y consacrer une pièce de théâtre (Le Voile du Bonheur) qu'il écrit et fait jouer avec succès. Le Tigre s'entoure ainsi de quelques milliers d'objets dont la plus grande partie fut dispersée en 1894 lorsque, battu aux élections législatives, il dut se résoudre à vendre sa collection aux enchères. Estampes, peintures, kôgô ou boîtes à encens japonaises, masques, céramiques, mais aussi photographies, sont les témoins de cette passion pour les arts de l'Extrême-Orient.
Loin d'accumuler les objets dans un seul but esthétique, Clemenceau voulait comprendre leur signification profonde, s'imprégner du sens et de la pensée dont ils étaient issus. Clemenceau, le Tigre et l'Asie, révèle comment cet homme, orientaliste, promoteur du dialogue des cultures, contribua à diffuser la connaissance de l'art et des civilisations de l'Asie auprès du public français.

Sujets :


DONNÉES TECHNIQUES


Pages320
ReliureRelié
Format25 x 29 cm
Poids1819 g
ISBN9789461611338