Chronique de l'ère mortifère

Éditeur :

Paru le : 20/02/2014

 

Chronique de l'ère mortifère
18.00 €

Qu'il dénonce les menées des groupes financiers et les manoeuvres des multinationales, la destruction de la nature ou l'épuisement d'un certain art contemporain, ce livre est un cri de révolte contre diverses formes de servitude. Il ne s'agit pas d'un roman au sens convenu du terme, mais d'une évocation éclatée du monde actuel : au gré de monologues qui se répondent, se chevauchent et s'entrecroisent, de multiples styles métamorphosent de l'information en littérature et concourent à jeter un regard critique sur la gravité des temps. Cette chronique est un discours incendiaire où la langue classique, les néologismes, les jeux de mots, les perturbations de la syntaxe et autres écarts invitent le lecteur à se détacher des normes et des idées reçues pour en discerner les implications mortifères et les subvertir. Sous la direction de Jean Dubuffet, Frédéric Baal entreprend en 1968, secondé par Anne Beyers, des recherches d'art et d'écrits bruts. En 1970, il fonde - avec son frère Frédéric Flamand et d'autres acteurs - le Théâtre Laboratoire Vicinal. Il en est l'animateur et lui donne son orientation. Il écrit la plupart des textes destinés à la scène. Le Vicinal sillonne le monde pendant dix ans. Frédéric Baal publie un ouvrage consacré au sculpteur Reinhoud (Fonds Mercator/Albin Michel, 1989) et Portrait (Fata Morgana, 1992). Il s'établit à Paris en 1993. Chronique de l'ère mortifère est son premier roman.


DONNÉES TECHNIQUES


Pages220
ReliureBroché
Format13 x 20 x 1 cm
Poids240 g
ISBN9782729120719