La France aurait tué des enfants-soldats en Syrie

Selon un article de La Croix de ce jour :

« L’Observatoire syrien pour les droits de l’homme (OSDH) accuse les frappes françaises en Syrie du 27 septembre d’avoir tué 12 « enfants-soldats ». » (lire la suite sur le site de La Croix)

Dans « enfants-soldats », il y a « soldats ». Or d’évidence, des soldats meurent à la guerre. Et c’est un moindre mal quand ils sont les seuls à y mourir.

Les vrais coupables sont ceux qui font d’enfants des soldats : ils savent pertinemment qu’ils les envoient à la mort. Ce sont les mêmes qui comptent sur notre humanité en se retranchant derrière des « boucliers humains ».

Les tuer sciemment serait discutable même si ces « enfants-soldats » n’auraient probablement pas de scrupules. Les tuer par erreur ne peut être considéré comme une faute.

Laisser un commentaire