Babylone

Babylone

« Tout le monde riait. Les Manoscrivi riaient. C’est l’image d’eux qui est restée. Jean-Lino, en chemise parme, avec ses nouvelles lunettes jaunes semi-rondes, debout derrière le canapé, empourpré par le champagne ou par l’excitation d’être en société, toutes dents … Continuer la lecture

Bella figura

Bella figura

La première mondiale de cette pièce a eu lieu le 16 mai 2015 à la Schaubühne de Berlin, dans une mise en scène de Thomas Ostermeier.

Le Dieu du carnage

Le Dieu du carnage

A l’issue d’une altercation entre leurs fils respectifs, deux couples se rencontrent pour régler le conflit à l’amiable. Mais le propos policé des adultes dégénère vite en dispute féroce… Mus par le « dieu du carnage », ils finiront par se quereller … Continuer la lecture

Comment vous racontez la partie

Comment vous racontez la partie

 » Mes chers amis, monsieur le Maire, je vous remercie d’être venus, plus nombreux que jamais, assister à cette première soirée du troisième cycle des Samedis littéraires de Vilan-en-Volène. Un cycle dont la première édition se déroule comme chaque année … Continuer la lecture

L'Homme du hasard

L'Homme du hasard

« J’aime les voyages. En posant le pied à Francfort, je serai une autre : la personne qui arrive est toujours une autre. D’ailleurs c’est ainsi qu’on va, d’autre en autre, jusqu’à la fin. » Un écrivain de renom voyage dans le … Continuer la lecture

La Traversée de l'hiver

La Traversée de l'hiver

« Je fais de l’argent. J’en gave mes fils qui sont deux nullités, c’est sûrement le plus mauvais service que je peux leur rendre, mais au moins je m’épargne artificiellement le souci que me cause leur indigence. Je n’ai jamais douté … Continuer la lecture

Le dieu du carnage

Le dieu du carnage

« On a voulu être sympathiques, on a acheté des tulipes, ma femme m’a déguisé en type de gauche, mais la vérité est que je n’ai aucun self control, je suis un caractériel pur. « 

Nulle part

Nulle part

Où est l’enfance ? Des jours écoulés et vécus, il devrait de temps en temps jaillir une image lumineuse, une fulgurante réminiscence. Mais rien ne surgit. Rien ne triomphe du désir d’oubli.

Le dieu du carnage

Le dieu du carnage

« On a voulu être sympathiques, on a acheté des tulipes, ma femme m’a déguisé en type de gauche, mais la vérité est que je n’ai aucun self control, je suis un caractériel pur. « 

Une pièce espagnole

Une pièce espagnole

« Les acteurs sont des lâches. Les acteurs n’ont pas de courage. Moi le premier. Les qualités humaines habituelles dans le monde normal sont contraires au bien de l’acteur. » Cinq acteurs répètent une comédie : une réunion de famille au cours … Continuer la lecture

Art

Art

 » Mon ami Serge a acheté un tableau […] un tableau blanc avec des liserés blancs.  » Médecin dermatologue, Serge aime l’art moderne et Sénèque, qu’il trouve  » modernissime « . Ingénieur dans l’aéronautique, Marc a des goûts plus traditionnels et … Continuer la lecture

Trois versions de la vie

Trois versions de la vie

Un soir, dans un appartement parisien, Henri et Sonia débattent : faut-il répondre aux appels de leur fils qui, de son lit, réclame à manger alors qu’il s’est lavé les dents ? La situation s’envenime quand apparaissent Hubert et Inès … Continuer la lecture