Numéro 11

Quelques contes sur la folie des temps

Numéro 11

Rachel et son amie Alison, dix ans, sont très intriguées par la maison du 11, Needless Alley, et par sa propriétaire qu’elles surnomment la Folle à l’Oiseau. D’autant plus lorsqu’elles aperçoivent une étrange silhouette à travers la fenêtre de la … Continuer la lecture

Expo 58

,

Expo 58

Londres, 1958. Thomas Foley dispose d’une certaine ancienneté au ministère de l’Information quand on vient lui proposer de participer à un événement historique, l’Exposition universelle, qui doit se tenir cette année-là à Bruxelles. Il devra y superviser la construction du … Continuer la lecture

Désaccords imparfaits

Désaccords imparfaits

« Il y a combien de temps que j’ai joué ces accords ? Combien de temps qu’elle est apparue dans le bar, elle, qu’elle s’est approchée du piano, pendant que j’improvisais dans la pénombre de la salle, bien après que les … Continuer la lecture

Désaccords imparfaits

Désaccords imparfaits

Trois courtes nouvelles de Coe datant des années 1990 – les seules qu’il ait jamais écrites – sont publiées dans ce petit recueil, ainsi qu’un article sur Billy Wilder,  » Journal d’une obsession « , écrit pour un numéro des Cahiers … Continuer la lecture

La pluie, avant qu'elle tombe

La pluie, avant qu'elle tombe

Rosamond vient de mourir, mais sa voix résonne encore, dans une confession enregistrée, adressée à la mystérieuse Imogen. S’appuyant sur vingt photos soigneusement choisies, elle laisse libre cours à ses souvenirs et raconte, des années quarante à aujourd’hui, l’histoire de … Continuer la lecture

Le Cercle fermé

Le Cercle fermé

Tout en déroulant la chronique de l’histoire immédiate, du choc de la mondialisation à la guerre en Irak, Jonathan Coe, impitoyable satiriste, brosse un tableau ravageur de l’Angleterre de Tony Blair, qu’il dénonce avec la fureur vengeresse jadis réservée au … Continuer la lecture

La Femme de hasard

La Femme de hasard

Toujours soucieux de lucidité et de démystification, Jonathan Coe se livre à une descente en flammes de toutes les institutions prisées dans la société et des formes couramment admises de bonheur, et fait de ce premier roman une oeuvre exemplaire.

Bienvenue au club

Bienvenue au club

Dans ce roman foisonnant, qui comportera une suite, Jonathan Coe renoue avec la veine de Testament à l’anglaise, usant de tous les styles, entremêlant récits et personnages…

Les Nains de la mort

Les Nains de la mort

« Le roman porte sur le fait d’être jeune, pauvre, paumé et amoureux. C’est en outre très drôle… Lucide, intelligent et spirituel.  » The Guardian.